Bar le Soleil d’Eau

Drink chic

Notre bar est le lieu idéal pour savourer un verre, autour de la piscine ou dans le cadre feutré de ses salons, proches du restaurant gastronomique l’Acacia.

Le bois, le verre, l’albâtre, des tissus raffinés… Une belle alchimie de matières et de douces lumières vous invite à déguster un cocktail, un bon verre de vin ou une coupe de champagne, tout au long de la journée et de la soirée, face à notre magnifique vue mer. 

COCKTAIL LE SOLEIL D’EAU

Gin Bombay, Liqueur St-Germain, Kiwi, Menthe fraîche, Lime juice cordial, Schweppes Premium Matcha, telle est la nouvelle recette du succès du cocktail signature de notre bar écrin.

COCKTAIL L’ABEILLE

À base du miel des jardins du château, de Jack Daniel’s, de liqueur St-Germain, de menthe, de Schweppes Premium Ginger Ale, le cocktail L’Abeille est un délicieux nectar à découvrir et à siroter tout en douceur !

LES JUS DETOX 

Ils chassent les toxines de notre organisme, facilitent le drainage nature, boostent nos défenses immunitaires et nous font faire le plein d’énergie, les jus detox recueillent toutes nos faveurs ! Ananas, menthe, citron, orange, pamplemousse, gingembre, betterave, carotte, concombre, céleri, épinard, pastèque, les meilleurs fruits et légumes de saison sont centrifugés à la minute pour vous par nos barmen pour vous offrir toutes les vitamines et les nutriments.

LES COCKTAILS ENFANT

Soucieux de l’équilibre nutritionnel de vos enfants, la direction du Château de la Messardière a décidé de proposer aux princes et princesses du château une carte de cocktails à base de fruits frais. Le MINI BB (fraise, framboise, jus de pomme, sirop de vanille), le Shirley Temple (Sirop de fraise bonbon, Limonade), le Grumpy (fraise, framboise, lococo caraïbos), le Maya (mangue, jus d’ananas, pêche blanche), sont autant de belles et douces alternatives aux sodas et aux boissons trop sucrées…

En juillet et août, tous les soirs de beau temps de 19h30 à 22h30, profitez de nos apéritifs musicaux rythmés par des musiciens live sous les étoiles de la terrasse extérieure !

Opéra

L’Opéra vous projette dans une expérience unique

au cœur du village de Saint-Tropez.

Le restaurant imaginé comme une arène mêle avec

raffinement une gastronomie d’exception, un univers

glamour et fastueux, des shows modernes et créatifs,

et un club privé.

L’Opera is a unique experience in the heart of the

Saint-Tropez village. Built as an arena, the restaurant

mixes with refinement an exceptional gastronomy.

Every dinner will delight in soaking up the glamorous

and sumptuous atmosphere, be enthralled by the

creative and modern shows and enjoy the seclusion

of the private club.

www.opera-saint-tropez.com/fr/

Jardin Tropézina

NOTRE PLAGE SUR PAMPELONNE

À quelques pas du château, Jardin Tropézina, véritable institution de la baie de Pampelonne vous présente son nouveau visage naturel et solaire.

Créée en 1962, dirigée depuis 1977 par Patrick Germain
et Alain Badel auquel s’adjoint cette saison 2019
Mathieu Zucchiatti, responsable également de Dolceva à Saint-Tropez et en hiver de La Folie Douce à Méribel, la plage du Château de la Messardière « Jardin Tropézina » résume toute la magie de Pampelonne avec un petit supplément de charme : la proximité immédiate d’une végétation méditerranéenne luxuriante, véritable oasis sur la mer. Sous l’impulsion du schéma d’aménagement de Pampelonne, la nouvelle architecture du site évoque les traits des maisons de vacances méditerranéennes de bord de mer : les espaces dédiés au public, le bar, la salle couverte et la terrasse, sont autant d’aires de contemplation de la baie entourée de pins parasols et de tamaris. Tout naturellement les matériaux en bois ont été privilégiés afin de proposer une architecture paysagère et une esthétique naturelle et contemporaine. Le restaurant distingué du titre « Maître Restaurateur » fait la part belle au « fait maison » en honorant une carte méditerranéenne locale de saison (« Aubergine violette à la flamme tahina et citron », « Poulpe de Galice, légumes confits, olives et piments doux ») et quelques spécialités de toujours de la maison ; tout en perpétuant tout au long de l’année son implication dans la vie associative régionale.  

De multiples attentions pour les hôtes du château

-Matelas et parasol sur la plage (selon disponibilité) et apéritif offert aux hôtes de l’hôtel qui y déjeunent ou dînent, et ce en toute saison

-Navette privée gratuite entre le Château de la Messardière et Jardin Tropézina 7 jours sur 7, tout au long de la journée et de la soirée

La plage vous accueille 7 jours sur 7 pour déjeuner et tous les soirs de juillet et août pour dîner.

325 allée de la Mer – Ramatuelle

T. +33 (0)4 94 97 36 78

contact@jardin-tropezina.com

Baie de Pampelonne, une renaissance

Cette année à Pampelonne, vous participerez à l’une des plus formidables opérations de reconquête d’un espace touristique au bénéfice de la nature ! Un nouveau chapitre de l’histoire de la plage s’ouvre cette saison. Quels sont les changements engendrés par le schéma conçu par la commune de Ramatuelle et approuvé par décret ? Quels établissements allez-vous retrouver sur le sable ? Quels sont les nouveaux qui s’installent ? Quels services de qualité vous sont proposés ? Un petit point s’impose à l’heure de profiter des joies du soleil et des bains de mer de la presqu’île de Saint-Tropez…

Quatre kilomètres et demi de côte, vingt-sept hectares d’une magnifique plage de sable fin bordée de vignobles et de pinèdes, des établissements mythiques fréquentés par les stars du show-biz, les capitaines d’industrie et tous les happy few de la planète et 26 nouvelles concessions désormais attribuées pour une durée de douze ans. Bienvenue au cœur de la nouvelle plage de Pampelonne ! Une plage en mutation, dont le visage « pleine nature » ne se dévoilera qu’après trois saisons (hivernales) de travaux, avec ses nouveaux établissements (2019), sa dune (2020) et ses parkings paysagés (2021)…

 

70 % des exploitants reconduits sont des sortants

C’est avec le plus grand bonheur que vous retrouverez les plages historiques de Pampelonne : Le Club 55, Moorea, Tahiti Beach, Le Bar du Soleil (les quatre sont en partie implantées sur des terrains privés), Tropézina, rebaptisée Jardin Tropézina, L’Esquinade (la préférée de Brigitte Bardot), tout comme les institutions présentes depuis plusieurs années : Cap 21, Cabane Bambou, Tropicana, Indie Beach, Neptune. Notez que certaines institutions changent d’adresse – cela est le cas des Palmiers et de L’Orangerie qui déménagent toutes les deux vers le secteur des Tamaris, à la suite des préférences exprimées dans leurs dossiers de candidatures pour des raisons multiples (ouverture à l’année, meilleure accessibilité…).

Des critères d’attribution stricts

Comme le précise Gwenaëlle Jeribi, experte en marchés publics, en charge des intérêts de plusieurs candidats sélectionnés, « les offres ont été retenues par le conseil municipal [NDLR du 16 juillet 2018] sur la base d’un rapport d’analyse établi par une commission technique, assistée par le cabinet Espelia [NDLR : conseil et expertises au service exclusif des collectivités territoriales]. La sélection des offres s’est effectuée de façon rigoureusement objective au regard de quatre critères d’importance décroissante : 

1) Projet d’établissement, 

2) Qualité et cohérence de l’offre au plan technique, 

3) Propositions du candidat en rapport avec l’attente d’excellence de la commune en termes de « Responsabilité Sociale de l’Entreprise ». 

4) Qualité et cohérence de l’offre au plan financier. » 

La disparition de onze établissements

« Dix projets de sortants n’ont pas été lauréats de cette procédure qui était un véritable concours » explique la municipalité. [voir notre encadré en début de dossier]. Le tribunal administratif a quant à lui annulé le 1er février 2019 l’attribution du lot E1 à la Plage Polynésie (route de l’Épi).   

SIX nouveaux exploitants

Trois plages liées à des hôtels ramatuellois ou tropéziens s’installent sur le sable de Pampelonne, La Réserve à la plage (hôtel La Réserve Ramatuelle) quartier de l’Épi, Byblos Beach (hôtel Byblos) et La Serena (Hôtel de Paris-Saint-Tropez) boulevard Patch. Quant à Jardin Tropézina, plage partenaire de l’hôtel Château de la Messardière depuis 1997, elle reste dans ses terres route de Tahiti. La plage Loulou à Ramatuelle gérée par Gilles Malafosse (restaurants du Palais de Tokyo et du Musée des Arts Décoratifs à Paris) accueillera ses clients toute l’année dans le secteur des Tamaris. Les plages Playamigos et Alma Beach s’installent à quelques pas du camping La Toison d’Or. Route de l’Épi, à proximité de Nikki Beach (club situé sur un terrain privé) le nouvel établissement Verde by Yeeels ouvre ses portes avec pour directeur Yannick Maillot.  

Des possibilités d’ouvertures toute l’année

Les plages Jardin Tropézina, Loulou à Ramatuelle, Les Palmiers, L’Orangerie, Cabane Bambou, Indie Beach, L’Esquinade et Tropicana, dont les bâtiments d’exploitation sont situés sur des terrains communaux, bénéficieront, ce qui est le souhait de la commune « de possibilités d’ouvertures élargies à l’année, pour une période de 48 semaines minimum » précisent les documents officiels. « La commune de Ramatuelle, station classée de tourisme, n’oublie pas que la mode des bains de mer est née il y a un peu plus d’un siècle sur la Côte d’Azur… en hiver, et que bains de mer ou d’air marin ont des vertus de remise en forme reconnues ! » Ces « plages quatre saisons » sont situées dans les secteurs de Tahiti, Tamaris et Gros-Vallat. Les autres établissements de bains de mer, onze au total, qui sont équipés de bâtiments d’exploitation démontables situés sur le Domaine Public Maritime en front de mer ouvriront quant à eux de mars à octobre au maximum. 

Tous sont autorisés à accueillir leurs clients le soir, mais dans une ambiance « champêtre » comme jusqu’à présent : « afin d’éviter toute pollution du ciel nocturne, il n’est pas prévu d’éclairage des voies publiques, tant principales que secondaires, ni des parkings car le projet est de conserver à l’arrière-plage et à la plage leur caractère rural, à l’inverse de toute ambiance urbaine » précise t-on en mairie. 

Une capacité d’accueil réduite en quantité

Conséquence de la diminution de 30 % à 20 % de la surface exploitable imposée par le Décret-Plages national, les établissements de Pampelonne, dans leur ensemble, proposeront au public une offre globale d’environ 3500 matelas, « soit une diminution estimée à 900 matelas » précise la mairie.

Mais une architecture intégrée 

au site naturel et des services haut de gamme

Fidèle à sa tradition de plage authentique, conviviale et hautement qualitative, mais aussi à son image glamour, Pampelonne sera sublimée cette saison par une configuration « plus naturelle, avec des établissements aux architectures très intégrées au site, avec des matériaux naturels [NDLR : bois, verre, toile tendue. Béton et plastique étant désormais interdits…], des formes et des couleurs variées [NDLR : code couleurs pastels], des ambiances et des tarifs pour tous les publics… » précise le maire de Ramatuelle, Roland Bruno. Des établissements bien sûr toujours dotés d’une palette de services d’exception : restauration, bains de soleil, boutiques d’« articles de plage », leçons de natation… Et, c’est possible aussi sur le domaine public communal, massages et soins de remise en forme.

Symbole du tourisme du XXIe siècle

Mais au-delà de services balnéaires de grande qualité et pour tous les budgets, Ramatuelle a tenu à faire entrer ses exploitants de plage de plain-pied dans le tourisme du XXIe siècle, avec dans leur dossier de sélection un volet « responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) »,  des accès à destination des personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap, des sanitaires accessibles gratuitement aux usagers des plages publiques, des clauses relatives aux liens avec les producteurs locaux, aux économies d’énergie,  etc. ! Quant au rêve, car il s’agit bien de cela sur la Côte d’Azur, Ramatuelle reconstituera à Pampelonne – avec l’aide du vent et d’un mécénat espéré… – un milieu dunaire exceptionnel, avec une flore devenue rarissime, un patrimoine naturel qui était sur le point de disparaître.

« Je suis persuadé qu’avec ces nouveaux délégataires… nous ferons de Pampelonne un pôle d’excellence en matière de tourisme balnéaire, à la hauteur des enjeux du XXIe siècle » résume Roland Bruno.

Pampelonne 2019 en chiffres 

4,5 kilomètres et 27 hectares de sable

21 lots « Établissements de plage » dont 6 nouveaux.

2 lots « Loisirs nautiques motorisés »

3 lots « Loisirs Nautiques non motorisés »

Des concessions attribuées aux exploitants par la commune de Ramatuelle pour une durée de 12 ans.

Les absents en 2019

BAGATELLE, NIOULARGO, SHELLONA, 

LES JUMEAUX, KEY-WEST, MAISON BIANCA, MANOAH, PAGO-PAGO, EDEN PLAGE, TABOU BEACH et POLYNÉSIE. 

Les nouveaux établissements de plage 

LOULOU à RAMATUELLE, PLAYAMIGOS, 

LA SERENA, BYBLOS BEACH, LA RÉSERVE 

à LA PLAGE, verde by yeeels, Alma beach

Les nouveaux établissements de loisirs sportifs 

PAMPELONNE NAUTIC CLUB, 

WATER GLISSE PASSION, PEP’S SPIRIT.

L’Atelier San Gregorio

 

 

Une bâtisse aux lignes contemporaines, sous influence méditerranéenne, accueille le Jardin Tropézina. 

En totale harmonie avec la végétation et la mer, omniprésentes, ce restaurant de plage conjugue une esthétique des plus accueillantes avec un chef d’œuvre de technicité et de modernité écologique. 

Au regard du contexte maritime, le cabinet d’architecte San Gregorio a fait appel à l’authenticité intemporelle du pin douglas massif pour les revêtements de façade, largement inspirés des cabanes de pêcheurs.

La passion de l’architecture de Père en Fils

Depuis plus de vingt ans, L’atelier San Gregorio réalise avec passion et fidélité les chantiers de transformation du Château de la Messardière tout en signant de nombreuses autres réalisations architecturales.

Achevé en 1904 le Château de la Messardière, propriété d’Henry Brisson de la Messardière et Louise Dupuy d’Anjeac est un haut lieu de la vie mondaine de l’époque. Il se réveille de son long sommeil en 1989 après une réfection complète de l’édifice sous l’égide de Jean-Claude Rochette, Architecte en chef des Monuments Historiques. Onze ans plus tard, le nouveau propriétaire confie à Bruno Bortoluzzi la mission de restructurer et moderniser le site dans le but d’en faire un palace. Les volumes sont transformés et ouverts sur le parc, un Spa et une salle de sport haut de gamme sont créés.

En 2014, Julien Bortoluzzi architecte prolonge l’œuvre de son père en réalisant la rénovation et la transformation complète des deux niveaux de la partie centrale du château, en créant le réaménagement d’une cinquantaine de chambres, en transformant la boutique de l’hôtel, le design du bar et de l’espace d’accueil, en reconfigurant les espaces extérieurs et les sanitaires. L’Atelier a également imaginé le nouveau visage naturel et solaire du restaurant de plage Jardin Tropézina que vous aurez le plaisir de découvrir cette saison sur la plage de Pampelonne. 

Des projets d’envergure

Créée en région parisienne par Bruno Bortoluzzi, l’atelier San Gregorio déménage en 2008 sur la Côte d’Azur. Diplômé de l’école Supérieure d’architecture de Lumini à Marseille, chef de projet au sein de différentes agences d’architectures, Julien Bortoluzzi, gérant de l’agence, orchestre des projets contemporains. Régulièrement sollicité pour concevoir des projets d’habitations individuelles, l’atelier San Gregorio est au fait des contraintes administratives, économiques et écologiques que de tels programmes imposent de maîtriser. Fort de cette expérience, le cabinet d’architecture accompagne les maîtres d’ouvrage, des phases d’esquisse jusqu’à la livraison des ouvrages. L’atelier grandi et continue son développement tant sur le plan de la commande, de plus en plus diversifiée, que sur le plan géographique. Trois antennes de l’atelier ont ouvert leurs portes en 2018, l’une aux
Issambres et deux autres dans le centre-ville de
Marseille et de Paris.

L’Atelier San Gregorio en chiffres : 

  Environ 30 villas individuelles chaque année. 

Constructions neuves et rénovations.

  4 restructurations complètes d’appartements

  3 immeubles d’habitation collective en construction
et 6 études en cours

  7 restaurants dont 4 plages

  2 agences d’architectures

  2 boutiques de prêt à porter

  2 hôtels dont Le Château de la Messardière (Palace)

 

Atelier San Gregorio

Place San Peire 83380 Les Issambres

T. 04 94 45 46 25

595 Avenue de la Corniche d’Azur 83370 Fréjus

T. 04 94 96 40 84

8 rue Sainte 13001 Marseille

T. 04 65 57 36 47

22 rue Michel-Le-Comte 75003 Paris

T. 06 73 00 62 99

www.ateliersangregorio.com

ateliersangregorio.architecte@gmail.com

Une bâtisse aux lignes contemporaines, sous influence méditerranéenne, accueille le Jardin Tropézina. 

En totale harmonie avec la végétation et la mer, omniprésentes, ce restaurant de plage conjugue une esthétique des plus accueillantes avec un chef d’œuvre de technicité et de modernité écologique. 

Au regard du contexte maritime, le cabinet d’architecte San Gregorio a fait appel à l’authenticité intemporelle du pin douglas massif pour les revêtements de façade, largement inspirés des cabanes de pêcheurs.

NIKKI BEACH reste fidèle à son ADN

Ce lieu élégant et festif célèbre l’art de vivre au soleil. Unique sur Pampelonne, un luxuriant jardin méditerranéen planté d’une forêt de palmiers prête son cadre végétal à l’emblématique club de plage. 

Sur la baie de Pampelonne, pour accueillir la saison 2019, Nikki Beach a déplacé le curseur à la verticale. Il flotte sur ce lieu une délicieuse atmosphère de vacances.  Dans un parti pris de fleurs et de senteurs, la déco ultra zen, symphonie de bois brut et d’osier, invite au partage avec la nature et le soleil. 

Son offre estivale est enrichie de nouvelles alternatives pour que chacun y trouve son bonheur : plateforme privée pour bains de soleil, zone zen sans musique pour les familles, espace fun avec vue sur la piscine, carte snacking pour petites faims, espaces intimistes en tête à tête avec l’horizon…  

À TABLE

Nikki Beach prend les plaisirs de la table très au sérieux. Lunch convivial autour d’une carte cosmopolite et innovante. Outre l’incontournable brunch dominical et son live musical, les adeptes tendance fresh and  healthy  pourront opter également pour du sans gluten, voire du végétarien. Happy new, pour cause de succès, l’aventure des dîners étoilés concoctés par de grands chefs est reconduite. 4 grands chefs, 4 soirées, 11 étoiles. 

23 juillet : Marc Veyrat, Maison des Bois. 

30 juillet : Christophe Bacquie du restaurant Le Castellet. 

6 août : Arnaud Lallement, L’Assiette Champenoise. 

20 août :  Alain Passart, L’Arpège. 

ROUTE DE L’éPI 83350 RAMATUELLE FRANCE

+33 (0)4 94 79 82 04

reservations.sttropez@nikkibeach.com

WWW.NIKKIBEACH.COM

LT Limousine

Sur la route de vos desiderata

 

Depuis 15 ans, sens aigu de la ponctualité, 

accueil personnalisé, discrétion, sécurité…

le savoir-faire de ce service de limousine aux prestations haut de gamme a fait ses preuves auprès d’une clientèle internationale et des palaces de la Côte d’Azur.

 

Spécialisée dans la location de voitures de luxe avec chauffeurs, la société LT Limousine, partenaire privilégié du Château de la Messardière, assure vos déplacements dans le plus grand professionnalisme.

Bilingues, courtois et discrets, les chauffeurs certifiés vous accompagnent vers la destination de votre choix. Visites touristiques, sorties au restaurant ou en soirée, séances shopping, transfert vers l’aéroport ou la gare, tout est possible, sur simple demande !

LT Limousine vous propose également de gérer toute la logistique transport de vos événements professionnels (salons, congrès, lancement de produits…) ou privés (mariages, anniversaires…). L’heure est venue de voyager en toute sérénité !

Avenue du Général de Gaulle – info@lt-limousine.com

Tél. +33 (0)4 94 97 29 03

Mob. +33 (0)6 15 25 74 24

www.lt-limousine.com

 

Sénéquier

tout change… mais rien ne change

En charge de veiller sur la continuité de l’excellence et de l’authenticité, dans l’ADN de cet établissement emblématique de la Cité du Bailli, l’équipe de direction s’est étoffée avec l’arrivée de Patrick Servant.  

Désormais aux manettes, ce directeur d’exploitation et homme de confiance de Thierry Bourdoncle depuis une quinzaine d’année sera assisté de Chloé Boullet, jeune tropézienne qui a reçu en héritage l’incroyable talent de son père Pierre Boullet, le photographe de Saint-Tropez.

Après avoir fait ses preuves durant deux saisons au fameux Hibou Blanc, spot incontournable de Megève appartenant au groupe Bourdoncle, elle sera l’un des nouveaux cadres de la maison. Un trait d’union qui semble une évidence entre Saint-Tropez et Megève,  qui partagent de nombreux repères et une fidèle clientèle en commun.

Annoncée prochainement, en lieu et place du petit traiteur de la place aux Herbes, un corner pour shopping estival autour de Vanessa Bruno. L’irrésistible styliste parisienne  a justement dessiné une collection capsule Saint-Tropez Sénéquier qui sera bien sur en vente dans toutes les boutiques Vanessa
Bruno. Dans le cadre de cette opération baptisée Cabas Voyage, le tandem Senequier et Vanessa Bruno sera également présent au Bon Marché à Paris. 

Sénéquier by night

À l’instant magique du sunset, les tables rouges de la célébrissime institution de Saint-Tropez s’habillent d’élégantes nappes blanches pour recréer une atmosphère dînatoire intimiste.

Atmosphère de brasserie chic ponctuée de belles lumières et de bougies scintillantes, dîner chez Sénéquier est un moment convivial et festif à partager entre amis. Une agréable soirée qui peut démarrer dans la douceur du soir par le fameux Spritz maison ou un cocktail création à savourer en tête à tête avec les yachts… 

Accueil irréprochable et service attentif autour d’une carte gourmande qui propose une cuisine dans l’air du temps pour satisfaire aux exigences d’une clientèle internationale. 

Impassible face au temps et aux modes, Sénéquier a su se moderniser tout en préservant son adn originel et cette atmosphère unique qui fédère toutes les générations… Sénéquier un jour, Sénéquier toujours. 

 

Sur le port

04 94 97 20 20

Chez Jean-Robert

Personnage tropézien très estimé en ville, doté d’un sens inné du savoir-recevoir, Jean Robert de la Cruz s’est forgé un carnet d’adresses en or massif durant de longues années en poste dans de prestigieux établissements ici et ailleurs, St Barth, la plage de Tahiti, ou encore Sénéquier.

En toute logique, Jean Robert de la Cruz vous accueille désormais chez lui, dans les murs de l’ex restaurant Le Grand, dont la belle terrasse offre une vue imprenable sur le Château Suffren et la place de l’hôtel de Ville. 

Redevenu convivial et chic, c’est une véritable renaissance pour ce lieu chargé d’histoire, témoin des heures de gloire de Da Lolo, Nano et Joseph, acteurs majeurs des années d’or et d’insouciance.

Authenticité et traditions, ces valeurs affirmées du nouveau maître des lieux seront les fils conducteurs de la carte gourmande qui remet à l’honneur les recettes familiales d’une cuisine provençale réalisée dans les règles de l’art.

Le chef s’inspire des produits locaux et de saison pour sa déclinaison de saveurs et d’arômes ensoleillés : petits légumes farcis, calamars à la provençale, beignets de fleurs de courgettes avec la pêche du jour sans oublier les petits rougets de roche et autres sardines farcies… 

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, le Petit Bar voisin entend bien reconquérir sa place dans l’agenda des noctambules. Apéro festif, drink avant dîner, après dîner ou avant club, il y aura mille et une raisons d’y faire escale.

 

Chez Jean-Robert

Place de la Mairie – Saint-Tropez

T. +33 (0)4 94 81 52 60

Inès de la Fressange

marraine du 5e Grand Prix Photo de Saint-Tropez

Autour d’Inès de la Fressange, marraine du jury et de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque, le Château de la Messardière, partenaire du Grand Prix Photo de Saint-Tropez, orchestrera dans ses salons la soirée de Remise des prix du concours le 19 août et la vente aux enchères de photographies d’exception le lendemain.

Pour cette cinquième édition anniversaire placée sous la thématique « Contraste », 525 participants de 31 pays ont envoyé 2280 photos ! C’est dans le cadre du prestigieux Studio Harcourt de Paris, que le jury composé de grands noms de la photo et des arts (dont le photographe Hans Silvester, Pacha Bensimon responsable créative de la maison Hermès, Francis Dagnan président du Studio Harcourt…) a sélectionné les clichés exposés cet été à Saint-Tropez. Plusieurs sites d’exception, en plein air, au cœur du village, présenteront jusqu’au 31 août les œuvres des artistes. En juin, la place Blanqui située à quelques pas de la Maison Chanel
et du musée de la Gendarmerie et du Cinéma, les Jardins du musée de l’Annonciade sur le port, la place Celli toute proche et la place de la Garonne carré d’or des boutiques de luxe ; en juillet et août les photos prendront de la hauteur, dans le quartier de la montée de la Citadelle. 

L’intégralité des bénéfices de la vente aux enchères orchestrée par la Maison de vente Auction Art Rémy Le Fur & Associés, sur l’expertise du commissaire priseur Maître Théo Lavignon sera reversée à l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque Enfants Du Monde.

Mécénat Chirurgie Cardiaque est une association française qui permet à des enfants atteints de malformations cardiaques et venant de pays défavorisés de se faire opérer en France lorsque cela est impossible chez eux faute de moyens techniques ou financiers. Hébergés par des familles d’accueil bénévoles et opérés dans 9 villes de France (Angers, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Paris,
Strasbourg, Toulouse et Tours), près de 3 000 enfants ont été pris en charge depuis la création de l’Association par le Professeur Francine Leca en 1996. 

Le Palmarès du 5e Grand Prix Photo : 

JEUNES TALENTS : Nicholas Simenon

PASSIONNÉS : Rémy Pinaton

PREMIUM CLASS : Bertrand Bayer

PRIX CANON : Elise Azria

COUP DE CŒUR DU JURY : David Van Ruymbeke

COUP DE CŒUR MÉCÉNAT 

CHIRURGIE CARDIAQUE : Clément Hu.